* HIDDEN_ACCESSIBILITY_TITLE *

Toshiba présente ses prévisions 2019 pour l’environnement de travail numérique

Breda, 26 novembre 2018 – Toshiba prévoit que 2019 sera l’année où le mot de passe d’ordinateur traditionnel aura fait son temps dans l’environnement professionnel. L’année nouvelle sera également la période pendant laquelle nous allons nous préparer massivement à l’arrivée du nouveau réseau 5G rapide. En outre, la mobilité deviendra la norme et nous devrons dès lors relever encore plus de défis sur le plan de la sécurité et du traitement des données. Telles sont les principales prédictions de Toshiba pour l’environnement de travail numérique en 2019.

L’utilisation des applications de l’Internet des objets (IoT) sera nettement plus accessible grâce à la rapidité d’un réseau 5G. Pour le moment, le manque de vitesse du réseau 4G est un frein pour le traitement de grandes quantités de données qui ne se limitent pas au traitement de texte. L’envoi de matériel graphique ou visuel complexe via le réseau 5G s’effectue à des vitesses plusieurs fois plus rapides que celles auxquelles nous sommes habitués actuellement. Toshiba prévoit ainsi que la 5G va être un catalyseur important pour le développement des applications de l’Internet des objets dans l’environnement professionnel. Selon l’enquête de Toshiba, 40% des décideurs informatiques s’attendent à ce que la 5G fasse la différence dans le succès de l’IoT dans l’environnement de travail numérique. Il vaut mieux développer le plus rapidement possible ces applications pour que nous soyons prêts lorsque la 5G arrivera également en Belgique.

La sécurité reste la principale préoccupation des directeurs informatiques, comme le révèle l’enquête de Toshiba. Dans ce cadre, la société s’attend à ce que la combinaison traditionnelle de lettres et de chiffres soit abandonnée en tant que mot de passe pour l’accès à des ordinateurs mobiles. Les utilisateurs se plaignent depuis longtemps des dilemmes liés aux mots de passe et consistant dans l’obligation d’imaginer systématiquement des combinaisons de lettres et chiffres complexes et de retenir les nombreux mots de passe nécessaires pour avoir accès aux différents systèmes et applications. C’est la raison pour laquelle Toshiba prédit que la biométrie va connaître une ascension rapide. Des analystes de marché comme Gartner et IDC confirment que près de 80% des Belges actifs en 2021 recourront à une empreinte digitale, la lecture d’iris ou la reconnaissance vocale en guise d’alternative au mot de passe traditionnel.

Le travail mobile devient la norme. Une mobilité accrue ne va pas seulement de pair avec plus de sécurité. L’accès aux informations numériques, partout et à tout moment, implique également la nécessité de traiter de grandes quantités de données. Ce que bon nombre d’organisations font de plus en plus dans le cloud. Selon Toshiba, les entreprises vont aussi rechercher en 2019 des alternatives comme l’Edge computing, à savoir le traitement de données en périphérie du réseau. Cette technique est sûre et moins contraignante en termes de stockage de données dans le cloud, ce dernier entraînant finalement des frais supplémentaires inutiles. De plus en plus d’organisations vont s’interroger sur quelles données doivent être traitées ou non de quelle manière.


La diversité partout dans le paysage informatique mobile

Enfin, Toshiba prévoit un accroissement de la diversité au niveau des appareils présents sur le poste de travail. L’ordinateur de bureau a déjà été remplacé par l’ordinateur portable depuis longtemps. Mais le 2-en-1, utilisé tant comme ordinateur portable pour une présentation complexe que comme tablette en salle de réunion, gagne lui aussi de plus en plus de terrain. Travailler depuis un clavier avec un écran ne va plus nécessairement de soi, selon Toshiba. Avec l’arrivée de la plateforme Windows 10 IoT, les collaborateurs qui doivent garder les mains libres pour manier une machine, conduire un moyen de transport ou aider un patient ont la possibilité de traiter des informations grâce à des lunettes intelligentes et un mini PC à la ceinture. 70% des collaborateurs de première ligne dans les usines, les entrepôts ou les établissements de soins de santé ne sont toujours pas équipés en permanence d’un appareil numérique. Mais cela va rapidement changer, comme le révèle l’enquête de Toshiba.

“2019 sera l’année de l’accélération de la transformation numérique à tous les niveaux de l’organisation. La technologie devient plus intelligente et encore plus facile à utiliser. Cette tendance s’accompagne malheureusement d’une pression accrue sur notre sécurité numérique. C’est la raison pour laquelle il importe de ne pas veiller uniquement à une bonne sécurité des logiciels utilisés. Nous ne devons plus sous-estimer non plus la protection de notre matériel,” conclut Ronald Ravel, Country Manager de Toshiba au Benelux.


À propos de Toshiba Clients Solutions

La technologie et les ordinateurs portables de Toshiba constituent depuis plus de trente ans déjà la référence en matière d’innovation, de qualité et de fiabilité. Toshiba Client Solutions Co. Ltd, majoritairement détenue par Sharp Corporation, perpétue cette tradition dans le cadre de laquelle clients et partenaires font confiance à sa grande valeur ajoutée et à ses services qui contribuent à la réalisation de leurs objectifs.


Connectez online

Rendez vous sur http://www.toshiba.be/ pour les infos produits en lisez nos blogs pour des infos complémentaires sur Toshibytes ou via LinkedIn et Twitter.


REMARQUE À L’INTENTION DE LA RÉDACTION:
Pour obtenir de plus amples renseignements vous pouvez contacter:

Toshiba Information Systems Benelux
Simon Bontje
Tél. +31 (0)76 - 5438712
simon.bontje@toshiba.nl

The Communication Force
Jan Pote
Tél. +32 475 925582
jan.pote@gmail.com

Si vous ne souhaitez plus recevoir de communiqués de presse, envoyez-nous un e-mail à l’adresse info@communicationforce.com.
Publié: 26 nov. 2018